visiteurs
 
 
 
 
 


Collégiale Sainte-Croix   –   Liège

 


Collégiale Sainte-Croix  - Février 2002.

Histoire

La collégiale Sainte-Croix a été fondée en 979 par l'évêque Notger qui la consacra le 23 octobre 986 et y installa un chapitre de quinze chanoines. Ce nombre fut porté à trente en 1045 par l'évêque Wazon. Sainte-Croix faisait partie des sept collégiales liégeoises qui subsistèrent jusqu'à la Révolution. Suite à l'annexion française, le chapitre fut supprimé en 1797 et l'église servit de lieu d'assemblée électorale. Elle fut rendue au culte, en tant qu'église paroissiale, en 1802 suite au Concordat.

Architecture

Pan de mur supposé de l'église romaneCoupe transversale montrant les trois nefs de même hauteur.De l'église primitive de Notger, il ne subsiste, sans certitude, qu'un pan de mur en grès houiller au sud du chœur oriental (voir ci-contre à gauche). L'édifice, de type rhénan, se distingue par ses deux chœurs à abside opposés et ses trois nefs d'égale hauteur qui en font une église de type halle (voir ci-contre à droite). Le chœur occidental, construit vers 1200-1220, présente un caractère fortement rhénan comme ceux des édifices religieux situés sur les bords du Rhin. Il est de style transition entre le roman et le gothique et est constitué du narthex surmonté d'un clocher octogonal et prolongé par une abside semi-circulaire couronnée d'une galerie de circulation couverte dont les petites arcades en plein cintre reposent sur des colonnettes. Les quatre pans opposés du narthex sont flanqués, jusqu'à mi-hauteur, de tourelles rondes pourvues d'arcades ouvertes. Il a été fortement restauré au XIXe siècle et sert actuellement de baptistère. Le reste de l'édifice est de style gothique. Le chœur oriental est daté de 1255, le transept et les deux premières travées orientales de la nef de 1283-1287, les deux dernières travées de la nef de 1332. Au XVe siècle, des chapelles furent construites entre les contreforts des bas-côtés.

L'édifice a une longueur totale de 57 m et une largeur de 25 m ; la hauteur sous voûte de la grande nef est de 17 m.

Plan de l'église Sainte-Croix

Mobilier

Dans le chœur occidental :

Choeur occidental de la collégiale Sainte-Croix et la rue Saint-Hubert au début du XXe siècle.
Le chœur occidental de Sainte-Croix et la
rue Saint-Hubert au début du XXe siècle.
  • Le remarquable mausolée du chanoine Hubert Mielemans, trésorier du prince-évêque Georges d'Autriche. Monument en calcaire noir poli de Theux, 1558, de style Renaissance liégeoise. On y remarquera les curieux hiéroglyphes sur les pilastres de la base.
  • Le Christ à la colonne et la Vierge de douleur, statues baroques, œuvres du sculpteur liégeois Guillaume Evrard (1709-1793) (action de sauvegarde entreprise par l'asbl).
  • Deux majestueuses statues en marbre blanc représentant sainte Hélène et son fils l'empereur Constantin, œuvres de Guillaume Coquelet (vers 1662).
  • Un des chefs-d'œuvre de Bertholet Flémalle (1614-1675), l'Invention de la sainte Croix, peinture qui ornait jadis le maître-autel baroque (description détaillée)
  • Une porte en laiton battu, de style rocaille. Dinanderie exécutée en 1758 par Arnold de Nalinne.

Les orgues d'Arnold Clérinx (1861) sont logées dans un magnifique buffet Renaissance de 1609 réalisé par Hubert Hasselt (description complète de l'instrument).

Sous les orgues, une porte en laiton à claires voies de style Louis XIII, exécutée vers 1662 pour servir de porte à l'ancien jubé du chœur.

Dans les écoinçons des arcatures des chapelles latérales, des épisodes de la vie de saints et personnages bibliques sont sculptés en haut-reliefs (description détaillée).

Le grand autel en pierre calcaire est du XIVe siècle, ainsi que les stalles ornées de splendides miséricordes.

Trésor

  • La clef de saint Hubert qui aurait été donnée à l'évêque lors de sa visite à Rome en 722 (description détaillée).
  • Le triptyque de la vraie Croix, chef-d'œuvre de l'orfèvrerie mosane vers 1160-1170 (description détaillée).

Patrimoine artistique de la collégiale

Glossaires

Patrimoine campanaire

Sainte-Croix-sur-Meuse !

Sainte-Croix-sur-Meuse

Une vue romanesque du XIXe siècle !


Aujourd'hui, la collégiale Sainte-Croix est dans un très piteux état et la nécessité d'une grande restauration se fait de plus en plus sentir. Pour mener à bien ce projet, une asbl, S.O.S. Collégiale Sainte-Croix, a été créée en 1998.

Le chœur occidental romano-ogival.
Le chœur occidental.
 
La nef et le chœur oriental.
La nef et le chœur oriental.
 

Cliquez pour agrandir l'image.
La collégiale au XVIIIe siècle.

Le clocher octogonal.
Le clocher octogonal.


D'autres vues de la collégiale

Depuis avril 2005, la collégiale n'est plus ouverte au public suite à un nouvel acte de vandalisme. Cette situation est d'autant plus déplorable que, auparavant, la collégiale était ouverte tous les jours de 8 à 17 h. Dans les conditions actuelles, l'accès libre à la collégiale présenterait trop de risques et ne permettrait pas de garantir une bonne préservation du patrimoine artistique.
Dès lors, la collégiale n'est plus accessible que lors des manifestations diverses (voir agenda) ou visites guidées.

Il n'y a plus d'office à Sainte-Croix.

Plan d'accès :




Envoyez vos commentaires et suggestions !

PAGE PRÉCÉDENTE          SOMMET DE LA PAGE

Courriel relatif à Sainte-Croix : sainte-croix@fabrice-muller.be.
S.O.S. Collégiale Sainte-Croix  —  une asbl pour sauver la collégiale  —  LIÈGE
 
     
 
Prochaines visites guidées :   
  • Mercredi 22 novembre : L'église Saint-Jacques, joyau du gothique flamboyant (infos)

Pour en savoir plus, consultez le programme complet.

Festival d'orgue de Liège

Pour tout savoir sur les nouveautés et les visites guidées organisées, vous pouvez vous inscrire ci-dessous :

Adresse de courriel :   Inscription Désinscription            Il y a actuellement inscrits.
Le site est compatible avec la majorité des navigateurs récents : IE, Opera, Firefox, Google Chrome, Safari... sur PC et Mac.
 
 
Réalisation : © Fabrice MULLER – 1995 - 2017.
Date de création de la page : 05-1998 – Dernière modification : 16-02-2015 .