visiteurs
 
 
 
 
 

 

OBJETS  ET  LINGES  LITURGIQUES

 

 

Voir aussi :

 

 

Burettes

Petits flacons destinés à contenir les saintes huiles ou le vin et l'eau de la messe.
Elles sont souvent marquées d'un A (aqua) et d'un V (vinum) pour pouvoir les distinguer.
altar cruets (eng), ampolline (ital).

Plateau et burettes

Plateau et burettes.
Argent fondu, repoussé et ciselé, 1768.
Église de Herve (Belgique).

 

Calice

Du latin calix qui signifie « coupe, vase à boire ».
Vase sacré servant à la consécration du vin lors de la messe.
Avant sa première utilisation, le calice doit être béni par un évêque. Jusqu'au concile de Vatican II, il devait obligatoirement être en argent doré ou en or.
chalice (eng), calice (ital).

Calices

À gauche :
Calice, argent, 1711.
Collection privée.

À droite :
Calice, argent, 1650.
Collection privée.

 

Canon d'autel

Petit panneau, souvent encadré, portant certains textes invariables de la messe et utilisé comme aide-mémoire par l'officiant. Les canons sont souvent au nombre de trois : celui du centre contient les textes du canon du Sanctus jusqu'au Pater, les deux autres sont le canon du lavabo (à droite, côté Épître) et le canon du dernier évangile (à gauche, côté Évangile).
altar card (eng), cartagloria (ital).

Plateau et burettes

Canon d'autel.
Cadre en bois, laiton et argent, XIXe siècle.
Mons (Belgique), église Sainte-Élisabeth.
Cliché : © IRPA-KIK - Bruxelles.


Ciboire

Du latin ciborium qui signifie « grande coupe ».
Vase sacré en forme de coupe et muni d'un couvercle servant à conserver les hosties consacrées. Le ciboire est rangé dans le tabernacle ; il est recouvert par le pavillon.
ciborium (eng), pisside, ciborio (ital).

Ciboires

À gauche :
Ciboire, argent fondu, ciselé et repoussé, 1637.
Liège, Grand Séminaire.

À droite :
Ciboire, argent fondu, ciselé et repoussé, 1738.
Liège, église Saint-Barthélemy.

 

Corporal

Du latin corpus qui signifie « corps [du Christ] ».
Linge sacré, de forme carrée (env. 50 cm), que le prêtre étend sur l'autel pour y déposer le pain et le vin qui deviendront par la consécration le Corps et le Sang du Christ, d'où son nom de corporal. Le pain eucharistique y est déposé directement depuis l'instant où il est offert jusqu'à la fraction de l'hostie avant la communion du prêtre. Il est employé dans l'Église latine et dans l'Église grecque depuis la plus haute antiquité.

Le corporal doit être en toile de lin ou de chanvre, blanc, simple et uni, sans ornement de broderie ou de soie.
Le corporal se plie l'endroit à l'intérieur en neuf parties égales, en commençant par le bord antérieur, puis de nouveau en trois, la partie gauche sur la partie droite.
corporal (eng), corporale (ital).

Encensoir - XIIe siècle Encensoir - XIXe siècle

À gauche :
Corporal, lin, XIXe siècle.
Bruxelles, église Saint-Nicolas.
Cliché : © IRPA-KIK - Bruxelles.

À droite :
Corporal, soie, XVe siècle.
Saint-Trond (Belgique), ancienne abbaye Saint-Trudon.
Cliché : © IRPA-KIK - Bruxelles.

 

Encensoir

Brûle-parfum suspendu par des chaînettes dans lequel se consume l'encens. L'encens, contenu dans la navette, est ajouté par le célébrant à l'aide de la cuillère au cours de la liturgie.
censer (eng), turibolo (ital).

Encensoir - XIIe siècle Encensoir - XIXe siècle

À gauche :
Encensoir, laiton coulé, XIIe siècle.
Tavigny (Belgique), église Saint-Rémi.
Musée d'art religieux et d'art mosan, Liège.
Cliché : © IRPA-KIK - Bruxelles.

À droite :
Encensoir, argent repoussé, 1814-1831.
Liège, église Saint-Remacle.
Cliché : © IRPA-KIK - Bruxelles.

 

Goupillon

De l'ancien français goupil (renard) ; litt. queue de renard.
Bâton de bois ou de métal à l'extrémité duquel se trouve une touffe de poils de blaireau ou une boule de métal creuse percée de trous et servant à asperger de l'eau bénite.
holy water sprinkler, aspergillum (eng), aspersorio (ital).

Seau à eau bénite et goupillon Goupillon

À gauche :
Seau à eau bénite et goupillon, argent repoussé, 1814-1831.
Liège, église Sainte-Croix.
Cliché : © IRPA-KIK - Bruxelles.

À droite :
Goupillon, laiton coulé et argenté, XIXe siècle.
Liège, église Saint-Nicolas.
Cliché : © IRPA-KIK - Bruxelles.

 

Manuterge

Petit linge dont se sert le célébrant pour s'essuyer les mains après le lavabo pendant la messe.
manuterge (eng), manutergio (ital).

 

Nappe d'autel

Linge liturgique bénit servant à recouvrir la surface d'une table d'autel. Les nappes doivent être au nombre de trois, en lin ou en chanvre et de couleur blanche. Une des nappes doit être suffisamment grande pour pendre presque jusqu'au sol de chaque côté de l'autel.
altar linen (eng), tovaglia d'altare (ital).

Seau à eau bénite et goupillon Goupillon

À gauche :
Nappe d'autel.
Lin, deuxième moitié du XIXe siècle.
Lahamaide (Belgique), église Sainte-Marie-Madeleine.
Cliché : © IRPA-KIK - Bruxelles.

À droite :
Nappe d'autel.
Lin, XIXe siècle.
Gent (Belgique), église Saint-Nicolas.
Cliché : © IRPA-KIK - Bruxelles.

 

Navette

Le terme navette est un dérivé ancien de « nef ».
Vase à encens. La navette est accompagnée d'une cuillère pour alimenter l'encensoir.
incense boat (eng), navicella portaincenso (ital).

Navette - 1631 Navette - début XIXe siècle

À gauche :
Navette, 1631.
Florennes (Belgique), église Saint-Gengulphe.
Cliché : © IRPA-KIK - Bruxelles.

À droite :
Navette, argent repoussé, ciselé et gravé, début du XIXe siècle.
Liège, église Saint-Martin.
Cliché : © IRPA-KIK - Bruxelles.

 

Ostensoir

Du latin ostendere qui signifie « montrer ».
Pièce d'orfèvrerie destinée à contenir l'hostie consacrée – Saint Sacrement – et à l'exposer à l'adoration des fidèles. L'ostensoir est apparu après l'institution de la fête du Saint Sacrement en 1264 et était alors appelé monstrance. À l'origine, il se présentait sous la forme d'une tourelle cylindrique, avant de prendre la forme d'un soleil à partir du XVIIe siècle.
expository, monstrance (eng), ostensorio (ital).

Monstrance - 17e siècle Ostensoir soleil - 1830

À gauche :
Monstrance, cuivre doré.
Liège, église Saint-Jacques, XVIIe siècle.

À droite :
Ostensoir soleil.
Paris, 1830.
Amis du Musée d'art religieux et d'art mosan, Liège.

 

Pale

Du latin pallium qui signifie « manteau ».
Petit linge carré (env. 15 cm de côté) qui sert à recouvrir le calice. La pale doit être bénite et présente une croix en son centre. Elle est utilisée avec le corporal.
En Belgique, on a coutume d'introduire un carton entre un double tissu.

pall (chalice cover) (eng), palla (ital).

 

Patène

Du latin patella qui signifie « petit plat pour les sacrifices ».
Plat consacré sur lequel on dépose l'hostie pendant la messe.
paten (eng), patena (ital).

Patène

Patène.
Argent ciselé, premier quart du XIXe siècle.
Hemptinne-lez-Eghezée (Belgique), église Saint-Georges.
Cliché : © IRPA-KIK - Bruxelles.

 

Pavillon (de ciboire)

Le pavillon ou voile de ciboire sert à recouvrir le ciboire renfermant le Saint Sacrement.
Il doit être de soie blanche ou de couleur or.
ciborium veil (eng), conopeo di pisside (ital).

Pavillon

Pavillon ou voile de ciboire.
Tissu brodé, XIXe siècle.
Tavigny (Belgique), église Saint-Georges.
Cliché : © IRPA-KIK - Bruxelles.

 

Purificatoire

Linge sacré destiné à essuyer le calice ainsi que les lèvres et les doigts du prêtre après les ablutions.
Le purificatoire symbolise le voile au moyen duquel Véronique essuya la sueur et le sang sur le visage du Christ.
purificator (eng), purificatoio (ital).

 

Sonnette

Petite cloche portative ou instrument sonore formé de plusieurs clochettes que le servant de messe agite pour marquer certains moments importants de l'office.
altar bells (eng), campanello d'altare multiplo (ital).


 

PAGE PRÉCÉDENTE          SOMMET DE LA PAGE

   Page personnelle de Fabrice MULLER   Page précédente

 
 
     
 
Prochaines visites guidées :
  • mercredi 5 juillet : Les enseignes en pierre sculptée (infos)
  • Samedi 8 juillet : Les fortifications de la citadelle (infos)
  • Samedi 5 août : De la citadelle aux Tawes : la nature en ville (infos)
  • Mercredi 22 novembre : L'église Saint-Jacques, joyau du gothique flamboyant (infos)

Pour en savoir plus, consultez le programme complet.

Pour tout savoir sur les nouveautés et les visites guidées organisées, vous pouvez vous inscrire ci-dessous :

Adresse de courriel :   Inscription Désinscription            Il y a actuellement inscrits.
Le site est compatible avec la majorité des navigateurs récents : IE, Opera, Firefox, Google Chrome, Safari... sur PC et Mac.
 
 
Réalisation : © Fabrice MULLER – 1995 - 2017.
Date de création de la page : 2001 – Dernière modification : 17-06-2015 .