visiteurs
 
 
 
 

   Retrouvez toutes les enseignes liégeoises en pierre sculptée dans une superbe brochure (à découvrir).

 Enseignes transférées en des demeures privées

   Aucune de ces enseignes n'est à sa place originelle.
   La plupart d'entre elles ne sont pas visibles car situées dans des cours intérieures.

SAINT PIERRE H. R. – 1651
Rue Saint-Pierre, 19. (déplacée)
Le bas-relief a été découvert dans une maison de la rue Sainte-Croix. Son sujet ne doit pas être attaché à un membre du chapitre de la collégiale disparue.
Inscription : 16 / 51 / H R
LE CERF ROUGE – 1724 (déplacée)
Impasse des Ursulines (dans un mur des terrasses de l'ancien musée d'architecture).
Provient de la rue Molinvaux, 181. La maison est aujourd'hui démolie.
Enseigne assez inattendue en un lieu naguère champêtre. Elle a dû désigner une auberge.
Inscription : LE CERF / ROUGE / 1724
A CINE BLAN – 1625 (déplacée)
Impasse des Ursulines (dans un mur des terrasses de l'ancien musée d'architecture).
Provient de la rue Saint-Gilles, 42. Lors de la reconstruction de la maison au XIXe siècle, l'enseigne a été replacée dans un mur d'une cour intérieure.
Portant la date de 1625, elle est assurément la plus ancienne des enseignes encore existantes. En effet, très rares sont les spécimens antérieurs à 1657, date du mandement du prince-évêque Maximilien-Henri de Bavière ordonnant la suppression des enseignes en saillie suspendues par des potences dont l'usage s'était répandu dès le Moyen Âge et dont l'abondance devenait excessive.

Inscription : A CINE BLAN  1625
I H S – 1656 (déplacée)
Impasse des Ursulines (dans un mur des terrasses de l'ancien musée d'architecture).
Provient de la rue Saint-Remy, 33 (où depuis 1880, la partie inférieure était en partie recouverte par un panneau dont la trace reste visible au milieu). La maison a été démolie lors de la création de l'avenue Maurice-Destenay.
Inscription : I H S
SAINT-ESPRIT (déplacée)
Impasse des Ursulines (ancien musée d'architecture, intérieur sur une cheminée).
Enseigne de l'ancien béguinage du Saint-Esprit, fondé en 1614 par le bourgmestre Philippe de Rousseau dont les armes se voient sur le mur extérieur de l'enclos.
Une copie moderne de l'enseigne a été placée dans la cour (photo ci-contre à droite).
Anépigraphe.
ANCRE – 1630
Boulevard d'Avroy, 144. (déplacée)
Placée dans le porche de l'immeuble. Cette pierre provient d'un ancien immeuble du quai d'Avroy.
Inscription : 16 / 30
AU CHEVAL BLAN – 1692
Boulevard d'Avroy, 156. (déplacée)
Cette enseigne provient de la maison d'un parfumeur de l'ancienne rue Sous-la-Tour. Lors des transformations du quartier de la Madeleine en 1875, elle a été transférée rue du Thier-à-Liège 95 où elle est restée jusqu'en 1957. L'enseigne a été photographiée au Thier-à-Liège.
Inscription : 16  AU CHEVAL BLAN  92
Reproduction d'une ancienne photographie.
FELIX PROTECTIO – 1571
Rue de la Casquette, 21. (déplacée)
Cet emblème de saint Jean l'Évangéliste a dû orner la maison d'un chanoine de l'ancienne collégiale.
Inscription : 15 / 71 / FELIX PROTECTIO
ARBALÈTE – 1637
Office du Tourisme, Féronstrée, 92 . (déplacée)
Provient de la maison natale d'Auguste Hock au 9 du quai des Tanneurs.
Actuellement, l'enseigne est déposée dans le hall d'accueil de l'office du Tourisme, 92 Féronstrée.
Inscription : 16 / 37
À NOIR MOUTON – 1652
Rue Lamarck, 95.
L'enseigne est située au-dessus d'un passage dans une ruelle privée (elle n'est donc pas visible de la rue).
Inscription : 16 / 52 / A NOIR MOUTON
   

 

 Enseignes masquées par des panneaux

AU MONDE RETOURNÉ – 17..
Rue Hocheporte, 49.
L'enseigne qui avait donné son nom à une impasse toute proche doit être cachée sous un panneau. Eugène Polain l'avait relevée au début du XXe siècle.
Inscription : 17 / [..] / AU MONDE RETOURNE
J. P. COUNA MARCHANT D'ARMES À LA ROSE D'OR – 1743
Disparue de la rue Pont-d'Avroy, 55.
Lors de l'élargissement de la rue Pont-d'Avroy, la pierre a été replacée dans un mur intérieur où des aménagements ultérieurs la cachèrent complètement.
Inscription : J.P. COUNA MARCHANT D'ARME A LA ROSE D'OR  1743
AU FER DE CHEVAL
Rue Puits-en-Sock, 157 (anciennement rue Entre-Deux-Ponts, 57).
L'enseigne est entièrement masquée.
Inscription : AU FER DE CHEVAL

 

 Enseignes transférées hors ville

AU CIGNE – 1726
Transférée à Angleur. (déplacée)
À l'usine de la Vieille Montagne, dans le mur d'un bâtiment intérieur. Cette enseigne proviendrait d'une maison du quartier Saint-Léonard où l'usine subsista jusqu'en 1880.
Inscription : 17  AU / CIGNE  26
SAMSON – 1717
Transférée à Awans, dans la cour du château. (déplacée)
Cette enseigne provient vraisemblablement d'un immeuble liégeois ; il existait une maison du Samson place du Marché à Liège.
Inscription : SAMSON  1717
AU MORIANE – 1726
Transférée à Engis, rue Reine-Astrid, 33. (déplacée)
Au XVIIIe siècle, Liège comptait une vingtaine de maisons désignées Au Moriane. Cette pierre dont l'emplacement d'origine n'a pu être déterminé, a longtemps servi de margelle à un puits à Mons-Crotteux avant son transfert à Engis. Elle est actuellement placée sur un mur de soutènement dans une cour devant la maison.
Inscription : 17  AU MORIANE  26
À LA VILLE D'AMSTERDAM
Transférée à Bas-Oha, dans une demeure privée. (déplacée)
L'enseigne avait d'abord été replacée dans un mur d'une cour intérieure d'une maison construite vers 1878, au 81 rue des Champs à Liège.
Inscription : A LA VILLE D'AMSTERDAM

 

 Enseignes à destination inconnue

   Ces enseignes étaient toujours en place lors du recensement effectué par Charles Bury en 1967.
   Depuis lors, elles ont disparu.
   Si vous connaissez la destination de ces enseignes, merci de me le faire savoir (muller@fabrice-muller.be).

À LA CROIX D'OR
Anciennement rue Gravioule, 16. (déplacée)
Cette enseigne qui provenait d'une maison démolie, avait été réutilisée par l'entrepreneur Roba dans la construction de sa propre habitation. Aujourd’hui, cette dernière est également démolie.
Inscription : A LA / CROIX / D'OR
I H S – 1638
Anciennement rue Haute-Sauvenière, 11.
Claveau central de la porte d'une maison totalement transformée en 1952.
Inscription : 16 / 38 / IHS

D'après des dessins de Edmond Jamar, Eugène Polain et Charles Bury.

À voir aussi : les enseignes de la rive gauche
les enseignes de la rive droite
les enseignes déposées
les enseignes disparues
quelques autres enseignes...

Retour à l'introduction

Photos : Fabrice MULLER.

PAGE PRÉCÉDENTE          SOMMET DE LA PAGE
 
     
 
Prochaines visites guidées :
  • dimanche 25 juin : La fête du terril (Thier-à-Liège) (infos)
  • mercredi 5 juillet : Les enseignes en pierre sculptée (infos)
  • Samedi 8 juillet : Les fortifications de la citadelle (infos)
  • Samedi 5 août : De la citadelle aux Tawes : la nature en ville (infos)
  • Mercredi 22 novembre : L'église Saint-Jacques, joyau du gothique flamboyant (info)

Pour en savoir plus, consultez le programme complet.

Pour tout savoir sur les nouveautés et les visites guidées organisées, vous pouvez vous inscrire ci-dessous :

Adresse de courriel :   Inscription Désinscription            Il y a actuellement inscrits.
Le site est compatible avec la majorité des navigateurs récents : IE, Opera, Firefox, Google Chrome, Safari... sur PC et Mac.
 
 
Réalisation : © Fabrice MULLER – 1995 - 2017.
Date de création de la page : 08-2004 – Dernière modification : 13-02-2014 .