visiteurs
 
 
 
 

Église Saint-Jacques-le-Mineur à Liège

Les vitraux du XVIe siècle

 

Les vitraux de l'église Saint-Jacques comptent parmi les plus beaux de Belgique ; ils ont été réalisés et mis en place entre 1525 et 1531. Ils décorent six fenêtres de l'abside et excellent par la richesse des émaux translucides et la composition qui présente des types de constructions de la Renaissance. Le maître d'œuvre reste inconnu. Tous les vitraux ont été restaurés en 1842 par Jean-Baptiste Capronnier de Bruxelles qui signa son travail.

Á l'exception du vitrail central qui présente un thème religieux, tous les autres ont un cartère profane et représentent des donateurs accompagnés de leur saint patron. Les donateurs, tous des membres des familles de La Marck et de Hornes, ont ainsi voulu sceller leur réconciliation en offrant des vitraux à l'abbaye de Saint-Jacques.

 

Partie supérieure du vitrail des trente-deux Bons Métiers Partie inférieure du vitrail central - Sacrifice d'Abraham - Moïse et le serpent d'airain Partie supérieure du vitrail central - Crucifixion
Photo : Copyright IRPA-KIK, 1997.

À gauche : Partie supérieure du vitrail des trente-deux bons métiers de la cité de Liège. Il est daté1525 et a été offert par les deux bourgmestres en fonction, Richard de Merode et Arnold le Blavier. Les blasons des trente-deux bons métiers de la cité de Liège y sont représentés.
Au centre : Partie inférieure du vitrail central de l'abside, offert par l'abbé Jean de Cromois. Il s'agit du seul vitrail dont l'iconographie présente un thème religieux. On peut y voir le Sacrifice d'Abraham à l'avant-plan, et Moïse et le serpent d'airain à l'arrière-plan.
À droite : Partie supérieure du vitrail central de l'abside, offert par l'abbé Jean de Cromois. Le sujet représenté est la Crucifixion.

 

Partie supérieure du vitrail d'Évrard de La Marck - saint Jacques le Mineur Partie supérieure du vitrail de Marguerite de Hornes - saint Jean Les épouses de Jacques de Hornes accompagnées de leur saint patron
Photo : Copyright IRPA-KIK, 1997.

À gauche : Partie supérieure du vitrail de Jean de Hornes. Neveu du prince-évêque du même nom, Jean (1487-1540) fut pévôt de la cathédrale Saint-Lambert de 1504 à 1531, et de Saint-Demis. Il fut également seigneur d'Altena, Weerdt, Cortessem, Avelghem, Bocholt et Brogel, comme le mentionne l'inscription en thiois située sous l'apôtre Jacques le Mineur.
Au centre : Partie supérieure du vitrail de Marguerite de Hornes. Marguerite était l'épouse d'Évrard de La Marck et sœur de Jacques et Jean de Hornes. Le vitrail représente saint Jean entouré des seize quartiers de noblesse de la donatrice.
À droite : Vitrail de Jacques III de Hornes. Partie gauche où sont représentées ses deux premières épouses : Marguerite de Croÿ présentée par sainte Marguerite, et Claudine de Savoie présentée par le saint évêque Claude.

Voir aussi la rubrique consacrée aux bons métiers de la cité de Liège et au vitrail de l'église Saint-Jacques.
Pour en savoir plus sur les trente-deux bons métiers de la cité de Liège, consultez la brochure qui leur est consacrée.

Découvrez également les vitraux néogothiques de la fin du XIXe siècle.

PAGE PRÉCÉDENTE          SOMMET DE LA PAGE

    Église Saint-Jacques   Page précédente   Le vitrail des Métiers

 
     
 
Prochaines visites guidées :
  • dimanche 25 juin : La fête du terril (Thier-à-Liège) (infos)
  • mercredi 5 juillet : Les enseignes en pierre sculptée (infos)
  • Samedi 8 juillet : Les fortifications de la citadelle (infos)
  • Samedi 5 août : De la citadelle aux Tawes : la nature en ville (infos)
  • Mercredi 22 novembre : L'église Saint-Jacques, joyau du gothique flamboyant (info)

Pour en savoir plus, consultez le programme complet.

Pour tout savoir sur les nouveautés et les visites guidées organisées, vous pouvez vous inscrire ci-dessous :

Adresse de courriel :   Inscription Désinscription            Il y a actuellement inscrits.
Le site est compatible avec la majorité des navigateurs récents : IE, Opera, Firefox, Google Chrome, Safari... sur PC et Mac.
 
 
Réalisation : © Fabrice MULLER – 1995 - 2017.
Date de création de la page : 1999 – Dernière modification : 31-10-2007 .