visiteurs
 
 
 
 

Les bonnes villes de la principauté de Liège

Herk-de-Stad

Liste des bonnes villes

Le nom actuel de la ville est assez récent puisqu'il date de l'époque napoléonienne lorsque l'administration française introduisit le nom de Herk-la-Ville, traduit en néerlandais par Herk-de-Stad, pour distinguer la localité de sa voisine Herk-Saint-Lambert. La première mention remonte à 1107 sous la forme Harke. Toutefois, c'est sous le nom de Wuestherck qu'elle est généralement mentionnée du XIIIe au XVIIIe siècles. L'origine du nom est liée à la rivière qui arrose la localité.

À son origine qui remonte au XIIe siècle, Herk-la-Ville appartient aux comtes de Looz. Au XIVe siècle, elle devient un centre régional fortifié où l'industrie drapière est florissante. C'est en 1386 que la localité reçoit le droit liégeois et, comme toutes les villes du comté de Looz, possède alors deux bancs échevinaux : un intérieur qui applique le droit liégeois et un extérieur qui applique le droit lossain. Cinq corporations de métiers y jouent un rôle politique important à partir de 1417. Les XIVe et XVe siècles sont prospères et on y bat monnaie. Ensuite, la ville décline progressivement, malgré un marché hebdomadaire organisé dès 1482 et deux foires annuelles quelques années plus tard.

Herck-la-Ville est la patrie de l'astronome, mathématicien et humaniste Godefroid Wendelen (1580-1667).

Des incendies ravagent la localité en 1669, 1679 et 1781. Elle est prise en 1364, en 1483 par les Brabançons et en 1654 par les Lorrains. Des épidémies de peste font des ravages en 1559, 1578-1579, 1603, 1623-1629 et 1636-1639.

L'ancienne paroisse Saint-Martin a très rapidement été rattachée au chapitre de Notre-Dame de Maastricht.

Herk-la-Ville possède de nombreux monuments intéressants : châteaux, fermes, tours, églises, maisons bourgeoises, etc. qui témoignent d'un riche passé. Le château Olmenhof, appelé aussi château Pierpont, construit en style classique tardif, sert actuellement d'Hôtel de Ville. Il est implanté dans un parc présentant une large variété d'arbres exotiques tels que le cyprès de Louisiane, le ginkgo et le tupelo. Le château de Halbeek est un autre bâtiment de style classique construit au milieu d'un parc entouré de fossés. Parmi les fermes remarquables, il faut mentionner la Dormaelswinning, le Monninxhof et la Karspoorwinning. Le musée Amandinahuis, situé dans le hameau Schakkebroek, présente divers objets et ustensiles de la période 1872-1914 ainsi qu'une chapelle chinoise en hommage à Sœur Amandine qui fut tuée en Chine et béatifiée en 1946. Le Schulensbroek est un site naturel avec de nombreuses plantes hydrophiles et des espèces d'oiseaux menacées. Enfin, le domaine Schulensmeer offre un lac de 125 ha propice à la pratique des sports d'eau, ainsi que de nombreux sentiers de promenade.


LE LOUP (Remacle), Vue de laVville de Herck. - vers 1735.
  Affiliations :

Comté de Looz
Principauté de Liège, quart. de Looz (1366)
France, dép. de la Meuse-Inférieure (1795)
Pays-Bas, prov. du Limbourg (1815)

Belgique (1830)
Province du Limbourg
Arrondissement Hasselt
Région flamande

Diocèses Liège, Hasselt (1967)




PAGE PRÉCÉDENTE          SOMMET DE LA PAGE
 
     
 
Prochaines visites guidées :
  • mercredi 5 juillet : Les enseignes en pierre sculptée (infos)
  • Samedi 8 juillet : Les fortifications de la citadelle (infos)
  • Samedi 5 août : De la citadelle aux Tawes : la nature en ville (infos)
  • Mercredi 22 novembre : L'église Saint-Jacques, joyau du gothique flamboyant (infos)

Pour en savoir plus, consultez le programme complet.

Pour tout savoir sur les nouveautés et les visites guidées organisées, vous pouvez vous inscrire ci-dessous :

Adresse de courriel :   Inscription Désinscription            Il y a actuellement inscrits.
Le site est compatible avec la majorité des navigateurs récents : IE, Opera, Firefox, Google Chrome, Safari... sur PC et Mac.
 
 
Réalisation : © Fabrice MULLER – 1995 - 2017.
Date de création de la page : 02-2003 – Dernière modification : 1-11-2007 .